. UN FABRICANT DE PESTICIDES RETIRE SA DEMANDE D'UTILISATION DE PESTICIDES POUR TUER LES ABEILLES - SCIENCE

Un fabricant de pesticides retire sa demande d'utilisation de pesticides pour tuer les abeilles

Abeille spécialiste de la canneberge
CC BY 2.0 Laboratoire d'inventaire et de surveillance des abeilles USGS

La semaine dernière, j'avais annoncé que Syngenta cherchait à obtenir une exemption d'urgence de l'interdiction européenne imposée aux néonicotinoïdes. Constatant que de nombreux agriculteurs britanniques ont dû faire face à des pertes ruineuses, Syngenta a demandé l’autorisation d’applications limitées de néonicotinoïdes afin d’éviter les dommages causés par le coléoptère et le puceron.

Les défenseurs des abeilles étaient bien sûr en colère. Les preuves montrant que l'utilisation de néonicotinoïdes est un facteur important des récents déclins d'abeilles, l'interdiction préventive de deux ans imposée par l'Europe aux cultures en fleurs est probablement l'une des victoires les plus importantes des environnementalistes ces dernières années.

La bonne nouvelle est que cette victoire semble sans danger, pour le moment. Le Guardian a annoncé que Syngenta avait retiré sa demande de dérogation pour cette saison, affirmant qu'il ne lui restait plus assez de temps pour préparer les semences cette année. Il est très difficile de dire si le tollé public massif a eu quelque chose à voir avec cette décision. Pour sa part, Syngenta, selon une citation de The Guardian, dit simplement que le gouvernement a pris trop de temps pour prendre une décision à ce sujet:

"Après une évaluation du calendrier de plantation actuel des producteurs, Syngenta a décidé de retirer sa demande", a déclaré un porte-parole de la société. "Syngenta était clair sur le fait que pour pouvoir fournir le produit aux agriculteurs britanniques et, surtout, pour en assurer la gestion efficace, un accord du gouvernement était nécessaire avant la fin du mois de juin."

Cette bataille est cependant loin d'être terminée. La presse agricole, y compris AgroNews, a annoncé que Syngenta prévoyait présenter une nouvelle demande pour la saison 2015/2016.