. DE PLUS EN PLUS DE PAYSANS ABANDONNENT LES CULTURES D'OGM - SCIENCE

De plus en plus de paysans abandonnent les cultures d'OGM

surgir
Fishhawk, utilisateur de CC BY 2.0 Flickr

Aux États-Unis, un nombre restreint mais croissant d’agriculteurs abandonnent les cultures génétiquement modifiées.

Dans "L'économie post-OGM", Elizabeth Royte indique qu'un certain nombre de facteurs contribuent à l'abandon des OGM, mais que leur coût est majeur. Non seulement il existe une demande croissante d'aliments à la fois sans OGM et d'aliments pour animaux, mais de nombreux agriculteurs constatent qu'ils peuvent économiser de l'argent en plantant des cultures conventionnelles plutôt que génétiquement modifiées:

[Aaron] Bloom, expert-conseil en cultures, expérimente depuis cinq ans des variétés sans OGM sur des terres qu'il travaille autour de Cherokee, dans l'Iowa. «Nous obtenons des rendements identiques ou meilleurs, et nous économisons de l'argent à l'avance», dit-il. Et pourtant, quand il propose pour la première fois des semences conventionnelles à ses clients, il est parfois repoussé. «Les gars pensent que vous devez sortir le cultivateur» - qui perce le sol entre les rangées de cultures - «et tuez vos mauvaises herbes à la main. Non! Quoi qu'il en soit, vous sortez avec le planteur, ajoutez simplement votre insecticide et vos herbicides conventionnels. »L'année dernière, pas plus d'une trentaine d'agriculteurs à qui Bloom a vendu des semences non OGM ont eu une mauvaise récolte, malgré une sécheresse sans précédent. "Et j'en ai encore 20 essayé cette année."

Certains agriculteurs se tournent vers les cultures sans OGM en prévision des lois sur l'étiquetage. De plus, les certifications par une tierce partie suscitent un intérêt croissant pour vérifier que les aliments sont exempts d'OGM. Bien que cette tendance se renforce, il convient de noter qu'une très grande majorité de certaines cultures de base aux États-Unis sont des OGM. Selon la FDA, 88% de tout le maïs planté en 2012 était d'origine OGM, de même que 94% de tout le coton et 93% de tous les fèves de soja.